On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Enquête :Séisme -Sur les traces de l’aide du Cameroun à Haïti March 19, 2010

Filed under: Politics/Politique — kikenileda @ 12:37 PM


Séisme d'Haïti

Les 500 millions Fcfa promis par le chef de l'Etat n'ont été reversés qu'après la publication de la liste des donateurs par l'Onu.

La conférence internationale des pays donateurs pour Haïti aura lieu le 31 mars aux Nations unies à New York. Les Etats-Unis et les Nations unies, en coopération avec le gouvernement d'Haïti et avec le soutien du Brésil, du Canada, de l'Union européenne, de la France et de l'Espagne, seront les co-organisateurs de cette conférence. Laquelle doit mobiliser le soutien aux besoins de développement d'Haïti, en vue de commencer à poser les fondations de son rétablissement à long terme. 



A quelques jours de cet évènement, la polémique enfle toujours sur le don du Cameroun au profit de Haïti. Lundi dernier, suite à un article publié dans le quotidien Le Messager qui faisait état des "promesses non tenues du Cameroun", le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary a apporté un "démenti solennel et sans équivoque". Selon le Mincom "en exécution des instructions données par le président de la République, S.E Monsieur Paul Biya, le chèque N°2796 d'un montant de un million (1.000.000) de dollars, a bien été établi le 8 février 2010 par la Mission du Cameroun auprès des Nations unies à New-York, à la Chase Bank, au bénéfice de la Banque centrale de Haïti". Le ministre précisait par ailleurs que "le paiement avait été fait directement dans un compte ouvert à la Banque centrale d'Haïti, donc sans aucun intermédiaire, ce qui explique pourquoi cette information a échappé à l'administration américaine".

A la lecture des correspondances officielles entre l'ambassadeur représentant permanent du Cameroun aux Nations unies, Tommo Monthé et son homologue de la République d'Haïti Léo Mérorès, courant février dernier, l'on constate que les chiffres et les dates de l'établissement du chèque communiquées par Issa Tchiroma Bakary, sont les mêmes. Sur la dénomination de la banque où le paiement du don du Cameroun a été effectué, les déclarations du ministre de la Communication et ceux du représentant du Cameroun aux Nations unies contrastent. En effet, Tommo Monthé indique que "ce chèque a été libellé au profit de la Banque centrale d'Haïti (Brh) compte N°36047871 ouvert à Citibank, New York Usa, assorti de la mention "pour alimentation du compte Fdu". Dans le communiqué qu'il a signé lundi dernier, lequel a été diffusé en boucle sur les ondes de la radiotélévision nationale, Issa Tchiroma Bakary soutient plutôt que "le chèque (…) a été bien établi le 8 février par la Mission du Cameroun auprès des Nations unies à New-York à la Chase Bank, au bénéfice de la Banque centrale d'Haïti".

Donateurs
Joint au téléphone mardi dernier, un responsable de la Banque centrale d'Haïti a déclaré avoir "reçu hier (lundi 15 mars 2010, ndlr) un encaissement venu de la représentation du Cameroun aux Nations unies au profit de Haïti". Ce qui signifie que l'aide à ce pays sinistré, promise par le gouvernement camerounais, par la voix du ministre de la Communication, le 27 janvier dernier n'a été reversé que le 15 mars 2010, c'est-à-dire le jour de la mise au point du Mincom. Dès lors, l'on est fondé de se demander si le don a été débloqué à temps ou alors s'il a pris d'abord pris des chemins de traverse après son déblocage avant d'atterrir dans le compte ouvert à la Banque d'Haïti.

En rappel, parmi les pays africains qui figurent sur la liste des donateurs publiés par le département d'Etat américain, l'on retrouve l'Afrique du Sud, qui a déboursé 4 millions de dollars, Ghana et la Guinée Equatoriale (3 millions de dollars), le Sénégal, le Gabon, la Namibie et le Cameroun (1million de dollars) et la Sierra Léone (100 mille dollars). Selon le président haïtien, le séisme du 12 janvier dernier a fait 300.000 morts. En visite à Port-au-prince dimanche dernier, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon a relevé que l'Onu n'avait pour l'heure reçu qu'un peu moins de la moitié du 1,4 milliard de dollars que l'institution a demandé pour poursuivre ses missions humanitaires et reconstruire Haïti.

Par Georges Alain Boyomo 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s