On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Feymania : Deux Camerounais arrêtés en Birmanie March 4, 2010

Filed under: Crime — kikenileda @ 11:07 AM

Interpellés le 23 février dernier, ils sont accusés d'avoir fabriqué de la fausse monnaie.

Deux Camerounais sont actuellement emprisonnés en Birmanie, en Asie. Ils sont accusés d'avoir tenté de fabriquer de la fausse monnaie. Ils risquent la prison à vie. Selon les éléments rapportés par la presse birmane, les deux hommes se sont rendus en Birmanie pour mettre leur talent de footballeurs au service des équipes nationales et décrocher des contrats professionnels. Mais il ne suffit pas de venir du pays des "Lions indomptables" pour subjuguer la Ligue nationale birmane. Aucun club n'a voulu d'eux et aucun contrat n'a été signé.


Selon la radio française qui rapporte également l'information, les deux Camerounais prennent une chambre d'hôtel dans un quartier de Rangoon le 23 février dernier. A l'évidence, ils n'ont pas l'air de réaliser qu'ils résident dans un pays qui est conduit par un régime militaire. En tout cas, selon l'accusation, ils évoquent avec le patron de l'établissement la possibilité de fabriquer des faux dollars. Ils sont immédiatement dénoncés à la police, appréhendés et présentés à un magistrat. 

Au cours de l'audience, l'un d'entre eux demande à aller aux toilettes et en profite pour s'enfuir. 
Il n'y a pas de représentation diplomatique camerounaise en Birmanie. Alors il va tout droit se réfugier à l'ambassade de France. S'engage une courte négociation entre les autorités birmanes, le personnel diplomatique et le fugitif, et ce dernier finit par accepter de rejoindre son compagnon d'infortune incarcéré à la prison d'Insein.
Aujourd'hui, les deux hommes, dont les noms n'ont pas été révélés, sont toujours détenus. La Birmanie est un pays où la justice s'exerce sans modération et la plupart des condamnés effectuent la totalité de leur peine. Les deux hommes comparaissent ce jeudi 4 mars. Ils sauront alors quelles sont exactement les charges retenues contre eux. Si l'accusation de "faux-monnayeurs" est maintenue, ils risquent la prison à vie.
Justin Blaise Akono

Source : Rfi

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s