On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Yaoundé : Une femme retrouvée morte dans sa chambre February 21, 2010

Filed under: Crime — kikenileda @ 10:05 AM

Elle se serait donné la mort mardi au quartier Ayéné, après de très grandes souffrances.

La dépouille de Sandrine Ndania était encore enfermée dans son domicile hier au quartier Ayéné à Yaoundé, jusqu’en fin de matinée. Ayant appris la nouvelle cette matinée-là, c’est par téléphone que son compagnon essaie d’informer les proches et les autres membres de la famille. En effet, cette femme de 31 ans a été retrouvée couchée, baignant dans une mare de sang dans la nuit mardi à mercredi, par son fiancé dans leur domicile. 


D’après les informations recueillies auprès de ses voisins les plus proches, ce sont les cris de ce dernier dont les voisins ont voulus taire le nom qui les ont alertés à une heure avancée de la nuit. L’un des voisins à la sortie de sa chambre apprend la nouvelle suivante du garçon : «jolie s’est égorgée, qu'est que je dirai à ses parents.» les éléments de la gendarmerie arrivent alors sur le lieu et décident de fermer le domicile du couple, en attendant la matinée.

Sandrine Ndania vit à Yaoundé depuis plusieurs années, d'après les affirmations des membres de sa famille. Elle se serait éloignée de sa famille depuis plusieurs années, et résidait au quartier Ayéné il ya 2 ans environ, avec son amant. Par ailleurs comme tente d'expliquer les mêmes voisines, cette jeune femme débrouillarde, souffrait et se plaignait tout le temps ou presque, d'un mal à la poitrine. A bout de supporter cette douleur permanente qui la rendait toute triste, elle n'arrêtait de s'enfermait chez elle, trempée dans les larmes. En dépit du réconfort que ses voisines lui ont toujours apporté en marge des efforts déployés par son homme, elle n'a pas pu supporter jusqu'à hier quand elle se donnait la mort.
Selon les dires des voisins de Sandrine, les douleurs de sa poitrine ont persisté parce que celle-ci n'avait pas des moyens pour se rendre à l'hôpital. "Elle aurait donc préférer se donner la mort que de subir des souffrances. Mais elle aurait pu passer au dessus de tout cela" laisse entendre une voisine. Mère de quatre enfants, cette femme de la région du littoral n'était pas officiellement mariée à cet homme, en service aux Brasseries du Cameroun. Le jeune homme est actuellement en garde en vue à la brigade de gendarmerie de Nkondengui, en attendant de savoir réellement s'il s'agit d'un suicide. 

Merlin Tondji (stagiaire)

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s