On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Paul Biya : Une bougie de plus et que d’années “Grandes ambitions” February 15, 2010

Filed under: Uncategorized — kikenileda @ 8:44 AM

Le chef de l'Etat a soufflé sur sa 77ème bougie samedi dernier au moment où il entame l'année de ses grands chantiers, après 27 ans de magistère.

Les plus avertis des habitants de la capitale n'ont pas été surpris vendredi dernier par l'interruption de la circulation sur l'axe principal de la ville de Yaoundé, menant du palais de l'Unité à la sortie vers la ville riveraine de Mbalmayo. Ceux-ci savaient en effet que le chef de l'Etat, M. Paul Biya, qui soufflait le lendemain 13 février 2010 sur sa 77ème bougie, a pris l'habitude de se rendre dans son village natal de Mvomeka'a dans la région du Sud pour célébrer cet événement au milieu des siens et de quelques invités triés sur le volet. Paul Biya n'a donc pas dérogé à la règle, en quittant Yaoundé vendredi dans l'après midi.

C'est à très vive allure que le cortège présidentiel a traversé la ville de Yaoundé à partir du boulevard du 20 mai, à la suite "d'un léger incident" avec un automobiliste entre le rond point des services du Premier ministre et les tribunes du Boulevard du 20 mai.


Le chef de l'Etat, comme il est donc de tradition depuis 27 ans, célébrait son anniversaire, après son message à la jeunesse camerounaise qui, commémorait pour sa part, le 44ème anniversaire de cet événement. Un message dans lequel Paul Biya s'est longuement appesanti sur l'importance qu'il accorde désormais à la jeunesse camerounaise, après ce qui apparaissait un peu comme la reconnaissance des échecs des générations antérieures. Il les a notamment interpellé sur des thèmes aussi variés que le réchauffement climatique après l'échec du sommet de Copenhague au Danemark auquel il a pris une part active en décembre 2009. Après leur avoir octroyé une prime annuelle globale de trois (03) milliards de francs Cfa allouée "aux meilleurs étudiants des universités camerounaises".

Une célébration d'anniversaire qui intervenait surtout une cinquantaine de jours seulement après un message de fin d'année à la nation au terme duquel votre journal n'avait pas hésité à parler de 2010 comme de "l'année Biya", tant le chef de l'Etat s'était montré plein d'ambition, et avait surtout présenté une sorte de projet de développement qui devrait permettre au Cameroun de sortir du marasme économique et financier dans lequel il est plongé depuis plusieurs décennies. Le président de la République s'était en effet voulu rassurant sur le démarrage des grands de développement économique. "Dans le domaine des infrastructures, nous allons lancer en 2010, les travaux de construction du barrage hydro-électrique de Lom Pangar, du port en eau profonde de Kribi, du barrage de Memve'ele, de la centrale à gaz naturel de Kribi, de la mini centrale de Mekin sur le Dja, de réhabilitation et d'extension des adductions d'eau de Yaoundé, Douala… En ce qui concerne le secteur minier, nous allons entamer en 2010 les travaux de construction de la mine de cobalt, nickel, manganèse de Nkamouna, les activités d'exploitation du diamant de Mobilong et la réhabilitation du site de l'ex-Cellucam… " Il était même allé jusqu'à bousculer le calendrier du gouvernement en " ramenant " la tenue du comice agro pastoral d'Ebolowa en 2010, alors que quelques semaines avant lui, Jean Nkuete, le Vice premier ministre en charge de l'Agriculture, indiquait que ce rendez vous n'était possible qu'en 2011. 

Après le délai de six (06) mois imposés aux responsables des secteurs énergétiques pour trouver des solutions aux problèmes que connaissent les ménages camerounais dans ce domaine, l'électricité continue d'être une denrée rare, alors que l'on en est au rationnement de l'eau potable à Yaoundé, et que certains quartiers doivent recourir aux services des Sapeurs pompiers et de la police pour avoir le précieux liquide.
Une célébration d'anniversaire qui intervenait aussi après la relance de " l'Opération épervier " qui a conduit dès le 6 janvier dernier à l'interpellation de quatre (04) anciens dignitaires du régime et de leurs proches collaborateurs, et alors que le juge d'instruction demande d'entendre certains autres, dont des ministres en fonction. Face aux jeunes et à leurs problèmes d'emplois la semaine dernière, Paul Biya a trouvé une nouvelle formule : " … la création d'une école supérieure de formation au football ". Vraiment génial au moment où chaque famille camerounaise rêve d'avoir en son sein, un Eto'o Fils ou un Alexandre Song. Même avec ses cinq titres de champion du monde de football, c'est sur le plan économique que le Brésil se fait un nom pour apparaître aujourd'hui comme une puissance émergente. Joyeux anniversaire Monsieur le Président !

Jean Francis Belibi

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s