On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Au boulevard du 20 Mai : On a eu Chaud ! January 18, 2010

Filed under: Indomitable Lions/Lions Indomptables,Sports — kikenileda @ 4:49 AM

La deuxième rencontre a été vécue avec de fortes émotions au boulevard du 20 mai à Yaoundé. Le Cameroun est mené au score par la
Zambie lors de la deuxième sortie des Lions, à cette 27e CAN, Angola
2010. La pression monte. Depuis 67 minutes, près de 5000 supporters
(toutes les strates de la société confondues) se sont retrouvés autour
de l’écran géant installé pour l’occasion. Marie Louise Abena, une
supportrice, fredonne dans un coin, un chant religieux. « Appelle il te
répondra, appelle il te répondra, si tu as des problèmes, appelle il te
répondra ». Elle n’a pas terminé.

75799742.optim



Tel un déclic, l’étincelle renaît.
Des cris de joie, acclamations, coups de sifflets. C’est la liesse.
Njitap vient d’inscrire le premier but camerounais à la 68e mn. Mais on
se contient. On en veut à Rigobert Song, jugé coupable du but zambien.
La main sur la joue, Clavert Eloundou fond en sanglots. Le drapeau aux
couleurs du Cameroun, lui sert de mouchoir. « Eh Seigneur. S’il n’y
avait pas eu cette erreur à la première mi-temps, nous aurions pu être
tranquilles ». Entre deux sanglots, il jette des coups d’œil sur
l’écran placé en face de lui. Au milieu de cette foule, "Eto’o", un
infirme, est assis à même le sol, le torse nu. Il dit sa prière. Ses
béquilles, il les a perdues dans la foule. « Je vais les chercher à la
fin. Il faut d’abord qu’on gagne. »
Le but de Samuel Eto’o à la 72e mn semble libérateur. Un «
Yessssssssssssss ! » collectif est lancé par le public. Des petits
groupes se forment. On se lance dans des analyses. « Il faut vraiment
qu’on sorte Song. Il n’est pas en forme aujourd’hui », se plaint Arnaud
Fomen, étudiant. Les regards sont détournés de la rencontre. Un
accident est annoncé. Il semble négligeable. « Concentrons nous les
gars ! ». Lance un spectateur. « Le but, le but, le but », est scandé.
Et ce but vient du côté zambien, après un penalty sur une faute de
Kameni. Le temps s’égrène. On compte les minutes. Certains désespèrent
et quittent le site. Ils se font chahuter par d’autres supporters. «
Hommes de peu de foi, vous ne pouvez pas soutenir votre équipe jusqu’à
la fin ?» Lancent trois adolescents. Ça frôle la dispute. Le
commentateur annonce un «splendide coup de tête croisé au deuxième
poteau de Idrissou ». Tel un homme, le public se lève. C’est fait. Le
Cameroun vient de battre la Zambie. Mais, on a eu chaud !

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s