On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Engagement : Meiway et Lokua Kanza chantent la libération de Lapiro January 14, 2010

Filed under: Music/Musique,Politics/Politique — kikenileda @ 10:39 PM

Ils crient leur ras-le-bol à travers un album de 11 titres sorti le 5 janvier dernier.


C’est une démarche presque inédite. Des artistes qui se mobilisent à
travers un album pour exiger la libération d’un des leurs. Incarcéré
depuis mars 2008 au lendemain des «émeutes de la faim» au Cameroun, «la
nouvelle de son incarcération a circulé dans différents réseaux,
notamment sur Internet. Plusieurs musiciens ont manifesté l'envie de
réagir pour défendre la liberté d'expression de leur confrère. Peu à
peu, une compilation a pris forme. Cette compilation, vous pouvez la
télécharger sur http://mp3.mondomix.com/liberons-lapiro. Il suffit pour
cela d'accepter de signer une pétition pour la libération de Lapiro …
», peut-on lire sur le site Internet de Mondo Mix, un site web dédié
aux artistes africains choisi pour les initiateurs pour lancer l’album
«Free Lapiro» (Libérez Lapiro) mis officiellement sur le marché le 5
janvier dernier.



L’album dit est une compilation de 11 titres
interprétés par plusieurs artistes africains et européens. On cite
entre autres Frédéric Meiway qui a fait un featuring avec Lokua Kanza
(dans «Le chant des martyrs»), Apkass (dans « Les rêves d'un père pour
son fils »), Jawarit (dans « Ecoute »), Jr Eakee (dans «La nuit où ils
sont venus »), Nibs Van Der Spuy (dans «Homeward bound»), Rasboras
–(dans «Ta’alya ahi», Fedayi Pacha's Freedom Mix ), Selector Matanzas
(dans «Free-d-homme», Eluard mix). Plusieurs chansons de la compilation
de cet album sont inédites. C’est le single de Lapiro de Mbanga,
«Constitution constipée » (07mn 30s) sorti en il y a deux ans qui
complète cette compilation.

Pour les initiateurs du projet
«Free Lapiro» (Libérez Lapiro), c’est ce single qui dénonçait la
modification de la Constitution qui faisait sauter le verrou de la
limitation du mandat du président Paul Biya qui est le vrai motif de sa
condamnation à l’issue d'un «procès particulièrement inéquitable» où il
fut condamné à 3 ans de prison, assorti de dommages et intérêts de 200
millions de francs CFA.
En plus des artistes musiciens évoqués
plus haut, des associations telles que Freemuse, Survie, l'Acat (Action
des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture), le Comité de soutien de
la diaspora camerounaise pour la Libération de Lapiro de Mbanga, la
marque de guitare «Vigier», le site internet web Mondomix et ses
internautes disent soutenir cet appel à la libération de «Ndinga Man».
Un cri de cœur de Frédéric Meiway, Lokua Kanza et autres musiciens et
associations.

Eric Roland Kongou

mutations

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s