On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

30 Dec 2009 By Night : Le boulevard des déviances December 31, 2009

Filed under: Society/Societe — kikenileda @ 3:51 PM

400

Les alentours du site de Yaoundé en fête se prêtent à des scènes insolites.

Le
visiteur de Yaoundé en fête qui emprunte de nuit la ruelle partant du
magasin Toile d’avion vers la tribune principale du boulevard du 20 Mai
court le risque de vivre un spectacle grandeur nature. Sur le chemin,
bon nombre de noceurs ont choisi de prendre de l’air en couple. Peu
importe le regard du passant. Comme si de rien n’était, la plupart se
livrent à un bouche-à-bouche langoureux assorti des caresses le long du
corps. Les murs alentours servent généralement d’appui sur lequel les
tourtereaux s’appuient pour s’assurer un meilleur équilibre. C’est
connu, la saison sèche qui touche déjà l’ensemble du pays n’épargne pas
la capitale. La tribune principale du boulevard du 20 Mai s’est ainsi
vidée de la grande marre d’eau dans laquelle elle est généralement
trempée. L’endroit semble plutôt confortable pour ces couples qui ont
choisi des positions idoines pour leurs déviances. Sur…du carton.
L’absence d’éclairage public et des forces de l’ordre à cet endroit,
donne libre cours à ces orgies




Mœurs
Malgré les
sonorités assourdissantes qui proviennent de Ya-fe, les bruits générés
par les tourtereaux réussissent tout de même le tour de force de
signaler au passant la présence en ces lieux de couples égarés. A
intervalles réguliers, des noceurs se relaient au bas de l’édifice, au
fur et à mesure que le temps passe. Plus loin, en poursuivant la ruelle
bitumée qui conduit tout droit vers la pharmacie du boulevard, la
partie d’amourettes est loin d’être terminée. Les fleurs alentours se
prêtent au romantisme des fêtards. Ici, la présence de la lumière
semble gênante. Mais, les partenaires font preuve de génie. Ils
utilisent une formule originale pour contourner les regards et
dissuader l’attention des passants.

Au lieu d’aller à la fois,
ils y vont l’un après l’autre. La partie terminée, ils en reviennent en
singleton comme à l’aller, la mine épanouie. A l’observation, ce sont
généralement de jeunes filles à peine pubères et légèrement habillées
qui se livrent à ces égarements aux côtés des garçons de la même
tranche d’âge. Déjà en journée, la forte présence de ces jeunes filles
à l’accoutrement osée agresse la pudeur de certains visiteurs. «Au
départ, Ya-fe était une bonne initiative, mais l’on note de plus en
plus des cas de dépravation de mœurs. Les jeunes filles qui viennent
ici arborent des vêtements courts qui démontrent leurs formes. Aux
alentours même du village du festival, derrière la tribune
présidentielle, il y a des gens qui font l’amour en public», s’inquiète
Cécile Itoni, animatrice à Ariane Tv.

Sainclair Mezing

Advertisements
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s