On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Polémique : Lettre ouverte au président de la République (suite et fin) July 18, 2009

Filed under: Uncategorized — kikenileda @ 11:36 AM

Le député du Sdf publie ses biens; il invite Paul Biya à en faire autant.

Monsieur le président,
Il
convient de rappeler qu'il y a quelques années, vous aviez lancé à
grands renforts de publicité votre croisade contre l'impunité, la
corruption et les détournements de deniers publics. Soyez rassuré que
toute initiative dénuée d'arrière-pensées qui va dans le sens de
traquer ceux qui ont porté atteinte à la fortune publique est
salutaire.
Qu'est ce qui peut néanmoins pousser les Camerounais à
prendre cette croisade au sérieux quand, soupçonné d'avoir une fortune
colossale qui rend dérisoire les montants détournés par tous ceux qui
sont actuellement incarcérés, vous refusez de vous expliquer
publiquement au sujet du rapport du Ccfdt ?

Nos compatriotes
pensent que ceux qui ont été arrêtés jusqu'ici dans le cadre de
l'Epervier et qui sont en majorité vos propres fabrications, sont en
réalité tombés en disgrâce du fait qu'ils paient plus pour leur
imprudence d'avoir affiché leurs ambitions présidentielles que pour
avoir détourné la fortune publique. Qu'est ce qui justifie que des
personnes dont les fautes de gestion ont été établies par le Conseil de
discipline budgétaire et financière sont libres de tout mouvement alors
qu'il y en a qui sont à l'étroit ou qui se retrouvent en prison sans
avoir subi la même procédure.
Il n'est plus de secret pour
personne que l'opération épervier s'est transformée en une opération
escargot à tête chercheuse. La dernière actualité renforce ce
sentiment. En maintenant au gouvernement l'ex-Mincom, non seulement
vous avez insulté la nation mais vous avez surtout de votre propre gré
réussi l'exploit de discréditer définitivement votre croisade auprès du
peuple qui s'étonne que le futur ministre des Postes et des
Télécommunications soit encore en liberté.

Monsieur le président,
Le
rapport du Ccfdt a le mérite de remettre en exergue l'article 66 de la
Constitution du 18 janvier 19966. Qu'est ce qui justifie que 13 ans
après son adoption, cet article n'ait pas encore fait l'objet d'un
décret d'application alors que vous aviez signé le décret d'application
de l'article 6 al 2 instituant votre présidence à vie dès le lendemain
de son adoption à l'Assemblée nationale?
Qu'est ce qui explique
cette discrimination dans la signature des décrets d'application si ce
n'est votre volonté antirépublicaine de ne tenir compte que de vos
intérêts personnels et de ne ménager aucun effort pour créer l'opacité
autour de la gestion des affaires publiques.
Choisir de manière
parcellaire des articles de la Constitution devant faire l'objet d'un
décret d'application constitue une dérive monarchique, un déni de
démocratie inadmissible en République et une injure insupportable
proférée à l'endroit de tous ceux qui ont élaboré ou adopté cette
Constitution après de rudes journées de labeur en 1996.
Refuser de
signer le décret d'application de l'article 66, constitue une faute
politique majeure qui jettera définitivement un discrédit total sur
l'Opération Epervier. Vous ne sauriez lancer une croisade rationnelle
si vous ne vous soumettez pas vous-mêmes à l'exigence constitutionnelle
de la déclaration de vos biens.

Monsieur le président,
Le
peuple vous regarde. Si vous ne changez pas d'attitude, si vous
demeurez impassible, si vous n'adoptez pas une posture républicaine,
vous découragerez les rares et dernières bonnes volontés qui restent
autour de vous, si tant est qu'elles existent. Vous achèverez de
convaincre les Camerounais de votre insincérité dans la conduite des
missions d'assainissement que vous proclamez à longueur de discours.
Si
par contre vous estimez que le débat qui est engagé est un débat digne
des camerounais- et de tous les camerounais, qu'ils aient voté pour
vous ou pas-, ne pensez-vous pas qu'une façon d'honorer vos
compatriotes serait de sortir de votre mutisme et de signer le décret
d'application de l'article 66 de la Constitution?
Personnellement,
je ne pense pas que vous ayez intérêt à refuser d'aller définitivement
sur le chemin de la transparence car toute persistance d'obstruction à
l'application de l'article 66 sera désastreuse pour le pays. Elle va
coûter le prix d'une guerre larvée sur fonds de délation car il ne
saurait y avoir d'ordre et de sécurité là où règnent l'injustice et
l'opacité. Nous ne sommes pas encore en guerre civile, ce qui n'est
d'ailleurs pas souhaitable. Le mutisme que vous adoptez depuis la
publication du rapport du Ccfdt nous installe progressivement et
malheureusement en haine civile. Elle est entrain de s'installer dans
le pays tout entier. Elle gagne malheureusement les cœurs. On l'entend
et on la voit. La rage qui brusquement tord les bouches. La fureur qui
emporte les propos.

Monsieur le président,
Vous êtes le
garant de la Constitution. Si vous n'avez rien à cacher, déclarez vos
biens pour espérer un classement meilleur dans l'histoire de notre pays
et pour éviter que le peuple se perde en conjectures. Au lieu de faire
croire que vous êtes victime d'une campagne de calomnies et de
dénigrements, vous feriez mieux de dissiper tout soupçon en vous
soumettant à cet article. Le peuple aimerait par exemple savoir votre
salaire mensuel.
En déclarant vos biens, vous pourrez ainsi donner
un sens nouveau pour ceux qui y vivent, pour ceux qui la font et qui
n'ont que trop souvent connu jusque là le refus et la fermeture.
Une
fois cette exigence remplie, j'espère qu'au terme de votre second
septennat qui s'achève dans deux ans, le temps sera venu pour vous à 78
ans de passer le témoin, d'abandonner à d'autres la tâche immense de
mener les combats à venir pour l'édification de notre cher pays.
Vous réussirez ainsi à faire passer notre peuple de l'ère des rêves déçus à l'époque des espérances raisonnables.
Chaque
soir vous devez sûrement penser au chemin parcouru depuis 1982, au
trésor d'habiletés manœuvrières et de coups de force tordus que vous
avez dépensé pour vous maintenir au pouvoir. Au soir de votre vie
publique, Il faudrait surtout éviter que la rencontre entre l'homme
politique que vous êtes et la génération qui fournira les responsables
de demain se transforme en gâchis irréparable. Pour éviter ce scénario
catastrophe qui n'honorera pas votre mémoire, déclarez d'abord vos biens
Ayez
les épaules assez larges, l'intelligence d'esprit, le courage au cœur
ainsi que le sentiment d'humilité qui veut qu'aucun être, fût-il
président, ne possède à lui seul la science infuse. Un homme ne peut,
en quoi que ce soit, se substituer durablement aux mouvements d'un
peuple. Son humeur ne peut être plus forte et plus juste que la volonté
populaire.

Monsieur le président,
Par ce que l'exemple vaut
mieux que la leçon, je me fais le modeste devoir de me soumettre
solennellement devant le peuple à cette obligation constitutionnelle.

Voici mes biens :
– 01 véhicule de marque Toyota type HDJ 80 âgé de 14 ans acquis en seconde main.
– 01 véhicule de marque Mercedes type 300 SE âgé de 19 ans acquis en seconde main.

01 véhicule de marque Land and Rover type Rang TD âgé de 13 ans acquis
en seconde main en panne et immobilisé dans un garage depuis un an.
– 01 Immeuble R+2 non achevé situé à Akwa Nord lieu dit Sable.
– 01 Villa située à Ndog Passi II face Commissariat du 14 ème Arrondissement (Domicile).
– 01 Terrain de 548m² situé à Log Baba objet du titre foncier N° 18550/W hypothéqué auprès d'une Banque de la place.
– 01 Terrain familial de 4 000 m² situé à Banka (Don de ma mère)

Ah
! J'oubliais : Imprimeur de profession, j'ai été propriétaire de l'une
des imprimeries les mieux équipées de la ville de Douala jusqu'au 18
Octobre 1992 date à laquelle la police politique de votre régime l'a
incendiée en guise de représailles post- électorales.

Vous voyez monsieur le président, déclarer ses biens est un exercice simple pour qui n'a rien à cacher.

Je vous prie respectueusement d'agréer monsieur le président, l'expression de mes sentiments patriotiques.

Par Jean Michel Nintcheu*
*Député à l'Assemblée nationale
Vice-président du groupe parlementaire Sdf

 

2 Responses to “Polémique : Lettre ouverte au président de la République (suite et fin)”

  1. This is good initiative on the part of the deputy. But it’s regrettable that his petition is not supported in kind manner by other political actors as well as leaders of different associations in order to increase the potential of the desired outcome. The question is why did not he have this petition signed by other consenting deputies and leaders of other sectors and associations. As a financial professional, I question the motives behind the incomplete financial declarations coming out of Cameroon from those trying to publicly demonstrate their credibility. First, a financial statement to be considered as such must be complete with 1. a BALANCE SHEET showing Assets (tangible & liquid = money in the bank as cash, stocks, etc..) and Liabilities (debts). 2. a PROFIT & LOSS STATEMENT showing Incomes & Expenses for a specific period such as the past 12 months. Finally, to be credible, those statements must be audited and certified by an independent accounting firm.
    Any financial declaration not conforming to this simple accounting standard is simply a mockery and an insult of our intelligence as Cameroonians!

  2. Joe Linda Says:

    Les conservateurs Américains devraient avoir honte quand un de leur compatriote qui était né Noir, meurt Blanc. Ceci montre au monde que le racisme avait été institutionnalisé, ils devront enlever de leur constitution cette loi non-écrite, alors là, ils seront vraiment les Etats-Unis d’Amérique, En y ajoutant à ceci l’obéissance au Tout-Puissant Dieu du ciel, une obéissance qui se manifeste dans le respect de la Loi divine pour que finalement l’Amérique redevienne Prospère et Puissante pour pourvoir remplir son rôle que Dieu leur a donné de guider les enfants, les femmes et les hommes de tout âge à notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ par la puissance de notre Seigneur Saint-Esprit. Mais, ils devront comprendre que, non seulement eux, mais, aussi tous les habitants de la terre, nous devrons comprendre que ; nous n’avons plus assez de temps, nous devons faire quelque chose maintenant pour que notre bon Dieu aie pitié de nous et arrête cette terrible et foudroyante punition qu’Il est déjà sur le point d’envoyer sur cette terre ! Ses Anges de la mort sont déjà à la porte du ciel, prêt à exécuter l’ordre qui a été donné, ces agents ne sont pas têtus comme nous autres, ils exécuteront l’ordre donné par Le Très Haut à la lettre.
    Souvenez-vous que la crise que nous avons aujourd’hui, avant d’être financière ou politique, elle est d’abord Spirituelle !!! Nous avons les problèmes de tous genres parce que nous n’obéissons pas notre Créateur. Ici, c’est le monde entier qui est concerné, il ne s’agit pas seulement des Etats Unies d’Amérique. Le racisme, on le retrouve sous d’autres formes plus bizarres qu’aux Etats Unies. C’est dire que, en ce moment précis, non seulement l’Amérique doit se plier devant les Saints Dix Commandements de Dieu, mais, toutes les nations doivent le faire, il n’y a qu’une seule issue : « Obéir le Tout-Puissant Dieu du ciel » ! En ce moment, au lieu de danser, boire et s’amuser, toutes les nations devraient être à genou entrain de prier notre Sauveur Jésus-Christ pour qu’Il continue d’intercéder devant Son Père Dieu, pour qu’Il puisse avoir pitié de nos nations, nos enfants et nos familles.
    Jamais dans ce monde les hommes et les femmes sont descendus dans la rue pour revendiquer quoique ce soit comme ils ont fait ces derniers temps pour la légalisation du mariage homosexuel !!! Nous savons que vous êtes au courant de ces faits, ici aux USA, les homosexuels sont allés d’état en état dans la rue pour revendiquer ce droit. En Europe, en Amérique latine, en Russie, presque partout… en Afrique alors, c’est la pourriture, la culture du diable, l’homosexualité, a envahi les âmes innocentes qui étaient déjà dans l’agonie de la pauvreté que les font subir les bourreaux africains les soi-disant chefs des nations avec la complicité des pays amis!!! Ecoutez la France a fait un sondage et elle se retrouve avec 61% de la population qui exiger le droit de mariage des homosexuels ! Il y a mieux, la France a poussé presque tous les pays africains à signer une certaine ratification pour légaliser le mariage des homosexuels et l’avortement dans leurs pays, on l’appelle
    Bref, nous sommes entrain d’être convaincu par le Seigneur Saint-Esprit que, il viendra dans ces jours une réaction violente et ravageuse de la part de notre bon Dieu qui est le Père de la patience. Rappelez-vous, c’est exactement comme Ça que se sont comportés les habitants de Sodome et Gomorah quand sont arrivés les deux saints anges de Dieu qui sont venus les détruire. Tout se passait comme à nos jours, les gens mangeaient, buvaient, se mariaient et la légalisation du mariage des homosexuels prenait forme du jour au lendemain, ce qui est certain, dans ces deux villes Sodome et Gomorah, cette perversion était à terme. S’il vous plait, visitez le web de Jésus ci-dessous pour en savoir plus : http://www.worldevangelization.com
    Prions constamment notre Bon Dieu ! « Il dit qu’Il ne veut pas que le pécheur périsse, mais, qu’il se repente et détourne son pied vers le péché et rentre à Lui. Ceci ne peut se faire que par le moyen que notre aimable Sauveur et Seigneur Jésus-Christ a réalisé en mourant sur la croix pour nous. Maintenant, Il vit et assit sur le coté droit de notre Créateur au ciel où Il est entrain de nous préparer une place.
    Sachez ce que Dieu dit de l’homosexualité. Ayez une idée claire sur cette question. visitez http://www.worldevangelizationone.com
    Que Dieu vous bénisse en vous donnant la paix et la santé spirituelle et physique, au précieux nom de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ par la puissance de notre Seigneur Saint-Esprit. Amen !
    World Evangelization One.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s