On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Afrique : qu’est-ce qui fait courir la Russie ? July 4, 2009

Filed under: Uncategorized — kikenileda @ 7:35 PM

Waffo Mongo

Le président russe, Dmitri Medvedev, a lancé la semaine dernière une
opération de charme sur le continent. Plusieurs contrats gaziers ont
été signés.

Incontestablement, l’un des événements marquants du mois dernier en
matière diplomatique sur le continent aura été la visite du président
russe Dmitri Medvedev dans quatre pays d’Afrique. C’est véritablement
une grande première depuis la disparition de l’ancienne Union
soviétique dans les années 90. Avant lui, Vladimir Poutine fut le seul
maître du Kremlin à se rendre en Afrique sub-saharienne en 2006, lors
d’un voyage au Maroc et en Afrique du Sud.

 On se souvient que pendant
la période de la guerre froide, l’influence de la Russie sur le
continent était très grande, notamment du fait du soutien de Moscou aux
guerres de libération et aux pays idéologiquement proches. C’était pour
faire le contre-poids à l’hégémonie occidentale et notamment
américaine. D’autant que durant la guerre froide, le continent africain
a été l’un des terrains où Américains et Soviétiques se sont livrés à
une impitoyable lutte d’influence, notamment en Angola, et partout où
les conflits entre forces pro-occidentales et communistes furent
nombreux.

Aujourd’hui, la lutte est avant tout économique. Elle se concentre sur
les réserves naturelles du continent (pétrole, gaz, diamant, minerai et
uranium), qui restent encore largement sous-exploitées. Ce n’est donc
pas par hasard que le président russe Dmitri Medvedev a choisi de se
rendre en Egypte (premier partenaire commercial de la Russie en
Afrique), au Nigeria (premier producteur africain de pétrole), en
Namibie (qui a un sous-sol riche en uranium) et en Angola, (allié
idéologique traditionnel et pays riche en minerai). Depuis le retour à
la paix en Angola, les analystes estiment que le boom économique du
pays a principalement profité à la Chine et aux pays occidentaux. Les
échanges commerciaux entre Luanda et Moscou s’élèvent seulement à 77
millions de dollars, soit 300 fois au-dessous de la moyenne à ceux
entre la Chine et l’Angola, selon des chiffres publiés par l’Académie
russe des sciences. Il est donc tout à fait clair que la récente
tournée africaine du président Medvedev marque le grand retour de la
Russie sur le continent à l’heure où la concurrence est multiple et se
fait de plus en plus rude avec notamment l’offensive chinoise qui va
grandissante.

Dans ce dossier, Cameroon Tribune d’analyse les motivations profondes de cette nouvelle offensive diplomatique russe.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s