On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Yagoua : Une quarantaine d’évadés à la prison centrale June 22, 2009

Filed under: Uncategorized — kikenileda @ 4:58 PM

Trente trois fugitifs ont été rattrapés ce week-end.

Le
pénitencier du chef lieu du Mayo-Danay vendredi dernier a été victime
d'une évasion spectaculaire. Davantage parce que les circonstances de
la fugue des prisonniers inquiètent quand à la sécurité des populations
de la ville de Yagoua. D'après nos informations en effet, le 19 juin
dernier une quarantaine de prisonniers profitant de la faible présence
des gardiens de prison ont entrepris de forcer le portail central de la
prison de Yagoua.
Les deux éléments qui étaient postés à l'entrée
principale de la prison vont être pris à partie par les fugitifs. Munis
de couteaux, ils vont fondre dans les quartiers de la ville de Yagoua
au nez et à la barbe des gardiens de prison, pantois.


Le Préfet
du département du Mayo-Danay, David Koulbout Aman va réunir dans
l'urgence l'état major de son département. Les unités mixtes de police,
de gendarmerie et de l'armée vont été constituées. Et c'est alors que
la traque des prisonniers va s'organiser à travers le département.
Depuis vendredi dernier au soir et selon le décompte fait hier en début
de matinée, près de trente trois prisonniers ont été rattrapés. Ceci
non sans enregistrer de nombreux blessés au rang des prisonniers
fuyards, qui ont été arrêtés après un déploiement impressionnant des
hommes en tenue. Nombre des prisonniers arrêtés séjournent en ce moment
à l'hôpital de Yagoua où ils reçoivent des soins intensifs en raison
des tirs de balle qui ont atteint plusieurs d'entre eux.

L'attention
de l'avis des forces de sécurité est en ce moment portée vers une
dizaine de prisonniers encore dans la nature. Lesquels sont se sont
rendus coupables d'assassinat, de meurtre. Certains sont en attente de
jugement ainsi que le précise un responsable du pénitencier. A la
préfecture du Mayo-Danay, on précise que les recherches se poursuivent
activement sur le terrain. Car, selon les autorités administratives, "
il ne fait l'ombre d'aucun doute que les prisonniers sont encore sur le
territoire. Le quadrillage permettra en tout cas de mettre la main sur
eux. "
L'évasion de Yagoua remet une fois encore sur la table, la
question de la surpopulation carcérale. Mais davantage les problèmes de
l'exigüité et de la vétusté des locaux qui abritent la prison de Yagoua
sont en question. Bien plus, le problème des effectifs est criard.
Parce qu'on peine encore à comprendre comment seulement deux éléments
sont postés pour maintenir près de 300 prisonniers. L'absence au poste
de travail de quelques gardiens de prison au moment de l'évasion est
avérée si on en croit les responsables régionaux de l'administration
pénitentiaire. A Yagoua en tout cas, on s'interroge sur la présence des
armes blanches dans l'enceinte de la prison. Ce qui laisse supposer des
complicités externes ou internes au pénitencier.

Dieudonné Gaïbaï

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s