On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Deux journalistes condamnés à cinq ans de prison ferme June 17, 2009

Filed under: Current News/Actualites — kikenileda @ 1:26 PM

Deux journalistes de l'hebdomadaire privé camerounais La Nouvelle ont
été condamnés à cinq ans de prison ferme par le tribunal militaire de
Yaoundé pour "complicité d'outrage et de violation du secret de Défense

Deux journalistes de l'hebdomadaire privé camerounais La Nouvelle ont
été condamnés à cinq ans de prison ferme par le tribunal militaire de
Yaoundé pour  complicité d'outrage et de violation du secret
de Défense", a appris l'AFP vendredi auprès d'un des
condamnés.

Le directeur de publication du journal, Jacques Blaise Mvié, et son
rédacteur en chef, Charles René Nwé, ont été condamnés à la suite de la
publication en 2008 d'un dossier présentant le ministre de la Défense,
Rémy Zé Meka, comme le "commanditaire" d'une tentative présumée de coup
d'Etat au Cameroun, a expliqué M. Nwé.

Leur condamnation a été prononcée le 3 juin, à l'issue d'un "<i>procès à huis clos</i>", selon lui.

Le tribunal, qui a émis un mandat d'arrêt contre eux, les a également
contrains à payer chacun une amende de 500.000 francs CFA (762 euros),
a indiqué M. Nwé, précisant que leur avocat avait fait appel de la
décision.

usqu'à vendredi, les deux journalistes étaient cependant libres de
leurs mouvements. Aucune précision n'avait pu être immédiatement
obtenue sur la date de l'exécution de la décision du tribunal
militaire.
"Nous regrettons de n'avoir pas été convoqués par le tribunal
militaire pour apporter la contradiction aux différents chefs
d'accusation
", a expliqué Charles René Nwé.
Après la publication du dossier incriminé, les deux responsables du
journal avaient été entendus à maintes reprises sur l'origine de leurs
informations mais depuis "plus d'un an", ils n'étaient "plus informés de l'évolution de la procédure",
selon M. Nwé.
En janvier 2009, un autre journaliste, directeur de publication de
l'hebdomadaire La Détente Libre, Lewis Medjo, avait été condamné par un
tribunal de Douala (sud) à trois ans de prison ferme et 2 millions de
FCFA (plus de 3.000 euros) pour "publication de fausses nouvelles".

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s