On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Yaoundé I : Les manifestants passent à la caisse June 5, 2009

Filed under: French Articles/les Articles en Francaise — kikenileda @ 9:54 AM

Yaoundé I : Les manifestants passent à la caisse

Après le mouvement de la veille, ils ont finalement accepté les émoluments proposés par le rectorat hier.

Assise sur les marches de la direction des affaires financières (Daf) hier en fin d'après-midi, une jeune étudiante semblait ailleurs. Dans ses yeux pouvait se lire aisément la fatigue qu'elle traînait alors comme un boulet.


Elle qui, avec des camarades d'infortune, a passé la nuit à la belle étoile pour des revendications liées au payement des commissions promises aux étudiants dans le cadre des récents jeux universitaires qu'a abrité l'Université de Yaoundé I il y a quelques semaines. Elle ne s'est d'ailleurs pas faite prier pour dire son dépit devant le dénouement qui était en train de prendre forme devant ses yeux.

Pour elle donc, il n'est plus question qu'on l'y reprenne de sitôt. "J'ai rejoins le mouvement d'humeur hier en espérant qu'il tiendra jusqu'à ce que les autorités de l'université capitulent. Mais j'ai été surprise que mes camarades cèdent aussi rapidement. J'ai donc décidé de ne plus jamais prendre part à ce type d'activités à l'avenir". Un sentiment que pourraient partager nombre d'autres qui durant la matinée ont abandonné le sit in au fur et à mesure que s'écoulaient les heures pour aller percevoir l'argent sur lequel ils vomissait pourtant moins de 24h avant.

Sauvetage
Et dire qu'on a failli craindre le pire quelques heures plutôt! Après une nuit qui a vu le recteur et ses principaux collaborateurs passer la nuit dans leurs bureaux respectifs, c'est la gendarmerie mobile de Ngoa-Ekellé et les agents de la police qui ont débarqué dans le campus aux aurores pour mettre de l'ordre et permettre aux personnes ainsi séquestrés par le mouvement d'humeur de regagner leurs domiciles respectifs. Un "sauvetage" qui s'est accompagnée par un quadrillage du pourtour du rectorat où les forces de l'ordre fourmillaient toute la journée d'hier.

Serait-ce cette présence qui aurait dissuadé les manifestants? La jeune adolescente de tout à l'heure répond par l'affirmative. Avant de se lancer dans un bilan négatif de l'opération. Car entre les cours perdus et les devoirs y afférents, le décompte est lourd au finish. Un décompte que les plus malins avaient déjà fait le matin même avant d'aller toucher les 7.000 et 15.000 Fcfa à la direction financière où ils se sont bousculé toute la journée pendant que leurs camarades grévistes poursuivaient également leur mouvement d'humeur.

Si les forces de l'ordre étaient encore assises en face du bâtiment de la direction des affaires financières hier en début de soirée, il demeure que les étudiants à notre passage n'y étaient plus. Les derniers que l'on a pu y apercevoir passaient à la caisse avec la cacophonie qui les gagne toujours en pareille occasion. Le temps aura ainsi eu raison d'eux. Eux qui semblaient la veille déterminés plus que jamais à obtenir gain de cause. Nul doute qu'à cette heure, le recteur Oumaou Bouba doit boire du petit lait. Confiant pour une deuxième manche qui pourrait surgir, tant les problèmes ne manquent pas au sein de cette institution académique, mais qu'il affrontera avec plus de sérénité.

Parfait Tabapsi

   
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s