On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Bataille autour d’un stade à Biyem Assi May 31, 2009

Filed under: French Articles/les Articles en Francaise,Society/Societe — kikenileda @ 10:35 PM

Déterminé à
construire les locaux de la sous-préfecture de Yaoundé VI sur un stade
situé au quartier Biyem-Assi, le sous-préfet de l’arrondissement de
Yaoundé VI, est aujourd’hui la risée des populations qui lui opposent
une vive résistance.


Sur la piste
bitumée qui entoure le stade, des jeunes font du “ footing ”. Dans la
mêlée, des sprinteurs se livrent à des entraînements. “ Ce sont des
athlètes professionnels ”, nous apprend-on. Des silhouettes tout en
sueur, sont noyées dans la marée humaine. “ C’est la même ambiance ici
tous les week-ends. Ça éloigne le stress, c’est convivial, et c’est un
souffle nouveau pour nous. Ce stade fait notre fierté depuis des
lustres. C’est grâce à lui que nous gardons la forme et restons en
santé ”, explique un natif de Biyem assi.
Au quartier Biyem Assi, Etienne Mballa Samba, sous-préfet de
l’arrondissement de Yaoundé VI, est la personne la moins aimée. Et ce
n’est pas sans raisons. “ Il est inadmissible qu’on vienne nous dire
après vingt-cinq ans d’existence que, pour des raisons politiques, on
va construire sur ce stade des institutions de l’Etat. C’est notre mort
qu’il veut ou quoi ? ”. Désiré Nkeng, l’auteur de ces propos, comme
tous les autres habitants du quartier Biyem Assi, ne décolère pas. En
effet, il y a un mois, sur ordre du sous-préfet, il a été demandé à
plusieurs reprises aux occupants de ce stade de déguerpir. Raison
évoquée : la nouvelle sous-préfecture de Yaoundé VI y sera construite
parce que “ le site qui abrite aujourd’hui la sous-préfecture
appartient à la Société immobilière du Cameroun (Sic). Cette dernière
lui aurait d’ailleurs intimé l’ordre de libérer ses bâtiments dans un
délai très court ”, explique un employé à la sous-préfecture. Piqué au
vif parce que la population lui opposait une vive résistance, le préfet
aurait intimé l’ordre de procéder à l’implantation sur ledit stade. De
plus, du sable et du gravier auraient été déversés sur le site. Toutes
choses qui ont provoqué un mouvement d’humeur des populations.
Révoltées, celles-ci auraient démoli le matériel destiné à
l’implantation. “ Le préfet ne doit pas nous prendre pour des idiots.
Dans le plan de lotissement de la zone de Biyem Assi, la Mission
d’aménagement des terrains urbains (Maetur) a prévu ce terrain pour les
populations. Ce n’est pas une invention de notre part ”, s’insurge un
natif de Biyem Assi. Suite à certains pourparlers avec les joueurs de “
Promo Cfa ”, une association de vétérans du quartier Biyem Assi, celui
dont tout le monde voit dans ses actes, des manœuvres pour susciter
l’admiration du Chef de l’Etat, aurait enfin plié l’échine. “ Il a dit
qu’il nous laisse jouir des bienfaits du stade, mais que l’affaire est
entrain de suivre son cours et qu’il reviendra ”, précise une source.
 

Par Christian TCHAPMI (Stagiaire)


 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s