On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Fête nationale du Cameroun: A Yaoundé, les femmes ne se sont pas défilées May 23, 2009

Filed under: French Articles/les Articles en Francaise — kikenileda @ 8:41 AM

La gent féminine s’est illustrée mercredi par une présence marquée dans les différents carrés.

Ferme et autoritaire, la voix du colonel de gendarmerie
Elisabeth Henriette Mindzie résonne. « Garde-à-vous ! Présentez armes !
», lance-t-elle à la troupe. Le défilé n’a pas encore commencé mais
déjà, tout le monde se met au pas pour les derniers réglages avant
l’arrivée du président de la République. Des applaudissements fusent
des tribunes pleines. La star du au Boulevard du 20 mai est bel et bien
été le colonel Elisabeth Mindzie. A 50 ans, commandant des troupes en
second est de la promotion « Martin Paul Samba » de l’EMIA. Elle est
l’illustration parfaite d’une réalité qui a sauté aux yeux de tous à
l’occasion de la 37e fête nationale : les femmes sont partout
désormais. Et loin de jouer les seconds rôles. On a ainsi vu des
Camerounaises à la tête de certains pelotons, dont celui de la
gendarmerie nationale. Plusieurs carrés féminins ont également retenu
l’attention au passage des forces de défense.

On aura aussi noté la présence de femmes dans certains corps
généralement réservés aux hommes. Dans l’armée de l’air, la marine
nationale, le corps national des sapeurs-pompiers, les bataillons
d’intervention, les femmes ont été visibles. Des applaudissements ont
même accompagnés celles qui ont défilé au volant de motos, de jeeps et
de véhicules lourds. D’autant que le défilé civil viendra encore
confirmer cette impression. Lors du passage des partis politiques, on a
en effet noté la forte présence de femmes, jeunes et moins jeunes, dans
les rangs. Ces militantes étaient engagées, concentrées et solidaires.
A la clôture du défilé, les femmes du Rassemblement démocratique du
peuple camerounais (RDPC) ont marqué l’évènement avec le passage de six
carrés, composés d’une centaine de militantes à chaque fois,
représentants les différentes sous-sections du Mfoundi.

Josiane R. MATIA

Advertisements
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s