On Life, love and Politics

"Random musings about Life, love and Politics. Just my open diary on the events going on in the world as I see it."

Cameroun – France Trois nouveaux accords de coopération signés May 23, 2009

Filed under: French Articles/les Articles en Francaise,Politics/Politique — kikenileda @ 8:29 AM

La France et le Cameroun sont liés depuis hier par trois nouveaux
accords de coopération. Il s’agit de : l’accord portant sur la gestion
concertée des flux migratoires et le développement solidaire ; l’accord
instituant un partenariat de défense ; la convention AFD-C2D de santé,
deuxième tranche. Ces documents ont été paraphés hier dans la salle des
conseils ministériels du palais de l’Unité, au cours d’une réunion
solennelle, en présence du président Paul Biya entouré de plusieurs
collaborateurs et du Premier ministre français, François Fillon, aux
côtés de qui ont pris place des membres de sa délégation. Le premier
document a été signé du côté français par Eric Besson, ministre de
l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du
développement solidaire et du côté camerounais par Edgard Alain Mebe
Ngo’o, délégué général à la Sûreté nationale.

Le second accord a été
paraphé du côté français par Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat en
charge des anciens combattants et du côté camerounais par Rémy Ze Meka,
ministre délégué à la présidence chargé de la Défense ; quant à la
convention relative à la santé, elle a été signée du côté français par
Alain Joyandet, secrétaire d’Etat en charge de la coopération et de la
francophonie et du côté camerounais par Alim Hayatou , secrétaire
d’Etat à la Santé publique.

Le déjeuner officiel offert peu aprèspar le couple
présidentiel au salon des ambassadeurs en l’honneur du Premier ministre
français , a donné l’occasion au président Paul Biya et à son hôte de
faire part de leurs appréciations sur les relations de partenariat
entre la France et le Cameroun. Après avoir présenté le chemin parcouru
par notre pays dans la voie de la démocratie ainsi que les efforts
menés par le Cameroun pour son développement économique, le chef de
l’Etat a souligné l’appui de la France dans les négociations ayant
rendu possibles les annulations et les remises de dettes à notre pays.
Il a relevé l’apport du contrat C2D dans le développement de domaines
tels que l’agriculture, l’éducation et la santé. Le président Paul Biya
n’a toutefois pas fait mystère de sa position sur la problématique de
l’immigration clandestine. Après en avoir évoqué les raisons ( « nos
économies, dit-il, ne sont pas en mesure de proposer des emplois à une
jeunesse de plus en plus nombreuse » ),il a indiqué que « nous ne
sommes pas opposés à une régulation de ces migrations spontanées. » La
solution de fond, cependant , selon lui, consiste à faire reculer la
pauvreté en Afrique afin que la jeunesse africaine renonce « à se
lancer dans des aventures incertaines. »

Le fond des accords

François Fillon ne s’est pas contenté d’exalter la beauté et
la diversité de notre pays qu’il avait déjà visité à maintes reprises
comme député. Il a donné son appréciation sur chacun des nouveaux
accords de partenariat signés hier.

Considéré comme une nouvelle étape dans la relation
France-Cameroun, « l’accord sur la gestion concertée des flux
migratoires et le développement solidaire… prévoit notamment une liste
de 66 professions ouvertes aux Camerounais. » ( en France) « ainsi
qu’un programme de développement solidaire d’un montant de 12 millions
d’euros ( environ 8 milliards FCFA). Dans une interview à CT publiée le
20 mai 2009, François Fillon a expliqué, s’agissant des flux
migratoires, que la France veut « promouvoir une gestion commune et
dépassionnée tout en permettant au Cameroun de bénéficier pour son
développement, de l’expérience acquise par ses jeunes talents. » C’est
la mise en œuvre de « l’immigration choisie »prônée par le président
Nicolas Sarkozy.

Le nouveau partenariat de défense et de sécurité , selon le Premier
ministre français , rénove les accords conclus en la matière en 1974.
Dans l’interview à C.Tdéjà citée, François Fillon explique que les
implantations militaires françaises en Afrique ont dorénavant pour
vocation de « soutenir l’architecture de paix et de sécurité » avec
l’aide de l’Union européenne. Les écoles nationales à vocation
régionale dont trois existent au Cameroun doivent servir pour la
formation des militaires africains chez eux , selon, souligne-t-il, la
volonté de l’Union africaine. Le nombre total de ces écoles doit passer
de 14 à 20 en Afrique.

La convention AFD-C2D de santé, deuxième tranche, ouvre la
voie , selon une source officielle camerounaise, à un financement de
l’ordre de 36 milliards de FCFA entre 2009 et 2013. Grâce au C2D, ce
financement contribuera à la lutte contre des pandémies telles que le
sida, le paludisme ; à la construction d’infrastructures sanitaires ; à
la formation et au recyclage des personnels de santé.

Ces accords ont probablement été à l’ordre du jour du
tête-à-tête entre le président Paul Biya et son hôte hier au palais de
l’Unité. Un entretien d’une heure environ, au terme duquel les deux
personnalités , en présence de Mme Chantal Biya, ont rejoint l’ensemble
des deux délégations . C’est alors que le chef de l’Etat a décerné au
Premier ministre français la distinction honorifique de Grand officier
de l’ordre national de la valeur. Cette cérémonie suivie d’un échange
de cadeaux, a constitué l’une des expressions les plus solennelles des
liens étroits entre la France et le Cameroun. Arrivé à Yaoundé le 20
mai, François Fillon quitte le Cameroun aujourd’hui en mi-journée pour
le Nigeria

Advertisements
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s